La Maison des Aravis / Françoise Bourdin

Livre

Bourdin, Françoise (1952-....)

Edité par Belfond. Paris - 2000

Un couple habitant la région parisienne décide, suite à un héritage, d'aller vivre près d'Annecy et de prendre un nouveau départ. Si Bénédicte s'adapte à sa nouvelle vie, Clément se lasse de cette vie rude et veut retourner en ville. Pour Bénédicte, l'heure des choix est arrivée.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Les bois de Battandière / Françoise Bourdin | Bourdin, Françoise (1952-....). Auteur

Les bois de Battandière / Françoise Bourdin

Livre | Bourdin, Françoise (1952-....). Auteur | 2007

Depuis la mort de Martial Battandier, c'est sa femme Léa qui dirige l'exploitation forestière familiale. Elle se fait aider par Raphaël, ingénieur au ministère de l'Agriculture, mais elle n'est pas la bienvenue parmi les bûcherons...

Nom de jeune Fille / Françoise Bourdin | Bourdin, Françoise (1952-....)

Nom de jeune Fille / Françoise Bourdin

Livre | Bourdin, Françoise (1952-....) | 1997

Valérie Keller a renoncé à sa carrière de médecin pour se consacrer à sa famille : Mathieu, son mari, patron d'un service de cardiologie en CHU et leurs deux enfants : Camille et Jérémy. A 37 ans, elle découvre que son mari a une ...

Les Sirènes de Saint-Malo / Françoise Bourdin | Bourdin, Françoise (1952-....)

Les Sirènes de Saint-Malo / Françoise Bourdin...

Livre | Bourdin, Françoise (1952-....) | 1999

Cette saga familiale oppose un séduisant fils de famille décidé à faire oublier ses erreurs de jeunesse et à s'imposer dans le monde des armateurs, à un vieux marin prêt à tout pour se venger.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Juste un bon moment 3/5

    Livre agréable et qui se lit bien. L’environnement montagnard a un charme certain. On rentre dans l’histoire même si les personnages sont parfois un peu caricaturaux, taillés à la va-vite. Ce reproche, on pourrait le faire à d’autres romans du même auteur. On sait qu’on lit une histoire inventée : une fois refermé, le livre ne nous reste pas dans la tête, ce qui serait le signe du chef-d’oeuvre. Mais on a passé un bon moment.

    par Joel Le 30 janvier 2019 à 15:22