La Mort du roi Tsongor / Laurent Gaudé

Livre

Gaudé, Laurent (1972-....)

Edité par Actes Sud. Arles (13) - 2002

Souverain d'un immense empire, le vieux roi Massaba s'apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, surgit un second prétendant et la guerre éclate. Roman épique qui fait revenir le lecteur dans des temps les plus reculés de l'Afrique noire. Prix Goncourt des lycéens 2002.

Voir la collection «Domaine français»

Autres documents dans la collection «Domaine français»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le Soleil des Scorta / Laurent Gaudé | Gaudé, Laurent (1972-....). Auteur

Le Soleil des Scorta / Laurent Gaudé

Livre | Gaudé, Laurent (1972-....). Auteur | 2004

Sous le soleil écrasant du sud italien, le sang des Scorta transmet, de père en fils, l'orgueil indomptable, la démence et la rage de vivre de ceux qui, seuls, défient un destin retors.

Eldorado / Laurent Gaudé | Gaudé, Laurent (1972-....). Auteur

Eldorado / Laurent Gaudé

Livre | Gaudé, Laurent (1972-....). Auteur | 2006

Salvatore Piracci intercepte les bateaux chargés d'émigrés clandestins qui passent entre la Sicile et l'île de Lampedusa, et dont les passagers risquent souvent la mort. Sa rencontre avec une survivante bouleverse sa vie. Quant à ...

Dans la nuit Mozambique : et autres récits / Laurent Gaudé | Gaudé, Laurent (1972-....). Auteur

Dans la nuit Mozambique : et autres récits / ...

Livre | Gaudé, Laurent (1972-....). Auteur | 2007

Recueil de quatre récits autour de la folie, du désespoir, de la cruauté et de la sauvagerie propre à chacun.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un petit bijou d'imagination et de poésie 5/5

    Roman, conte poétique ? Inclassable mais passionnant. Le thème de la mort est partout mais c'est la beauté et la vérité des personnages qui domine. Leurs sentiments profonds, vrais, inattendus, mystérieux, attisent notre curiosité tout au long de ce petit livre. Que va-t-il se passer ensuite ? On a envie de savoir ! Mais quand j'ai vu que mon marque-pages dépassait le milieu de l'épaisseur du livre, j'ai commencé à craindre d'avoir fini trop tôt, alors je me suis mis à ralentir pour faire durer le plaisir, je ne lisais plus qu'une vingtaine de pages par jour, histoire de savourer l'oeuvre à petites lampées, un peu comme on ferait pour la dernière bouteille de liqueur de poire du grand-père... c'est dire si cela m'a marqué et plu.

    par Joel Le 05 juin 2018 à 08:08